idf.net  
   


Barbares et Nomenklatura

Prolegomenes aux merveilleux contes de fees de la Nouvelle Economie.

Janvier 1999 - Decembre 1999

Esquisse d'analyse de 500 articles et emissions radio-TV.

1- Il(s) est (sont) jeune(s), 21 a 25 ans.

2- Touts petits a l'ecole, ils etaient les rois de l'Amiga et du Commodore.

3- Il est parti 2 (3) ans aux Etats-Unis. Bricoleur dans la Silicon-Valley.

4- Avec 2 (3) amis ils ont rassemble 500 000F (1 MF) dans leur entourage familial et amical. La "love money" jaillit a Passy. Un micro-climat particulierement defavorable semble penaliser pour l'heure Les Minguettes et Sarcelles.

5- Six mois durant, dans leur petit local du Silicon Sentier, ils ont construit le modele economique de leur start-up. Energie, fraicheur, inventivite, irradiaient les murs lepreux de la minuscule chambre de bonne ou la societe a emmenage.

6- Enthousiaste, l'equipe de leurs jeunes collaborateurs, non remuneres, se depense sans compter jour et nuit pour etablir la viabilite du business-model. Dans les locaux vastes et lumineux que vient d'acquerir l'une de ces nouvelles entreprises qui participe a l'elan de la Nouvelle Economie, les jeunes collaborateurs emerveilles se voient offrir gratuitement des friandises et des boissons (copyright Laurent Mauriac, supplement Liberation, septembre 1999).

7- Un premier tour de table a permis de lever 10 millions de francs aupres du fonds Gogol International Limited.

8- La Net-Entreprise travaille a son developpement international. Des versions poldo-moldaves, austro-bantoues et guatemalco- souverainistes seront lancees au premier trimestre 2000. Les partners de Gogol International Limited s'inquietent fugacement de voir l'un de leurs poulains faire l'acquisition d'une Porsche 960, au moment meme ou le compte d'exploitation laisse apparaitre un deficit de 40 millions de francs. Mais tout rentre tres vite dans l'ordre. Le fondateur devait se rendre tres souvent a Montceau- les-Mines pour y rencontrer les gerants du nouveau fonds de capital-investissement qui vient tout juste d'etre cree par la Societe regionale des veuves de mineurs silicoses.

9- Le nouveau classement des 30 Hommes qui font le Net francais du Journaldunet consacre la montee en puissance de notre start-up, qui prepare un second tour de table, qui devrait se boucler a hauteur de 60 millions de francs.

10- Apres son introduction en Bourse, le fondateur de dementia.com, qui aurait, selon nos estimations recueillies a l'occasion d'un road-show la semaine derniere, retire de l'operation 300 millions de francs, annonce la constitution d'un nouveau reseau de business-angels qui se verra doter de fonds qui depasseront probablement 500 millions de francs. On notera avec interet le soutien qu'une filiale de la National Russian Oil Bank apporte a ces fonds. Le petit frere de Boris Berezozki pourrait en prendre la direction.

Cette extrapolation caricature a peine l'invraisemblable deluge "d'articles" paraissant journellement, tous supports confondus, dans l'ensemble des medias francais depuis un an.

Sauf a considerer que pareil projet stopperait net les plans de carriere d'une prometteuse phalange de jeunes plumitifs multisupports, qui s'emploient joyeusement - eu egard a la jobardise et a l'ignorance crasse de leurs superieurs hierarchiques - a pondre chaque jour pareilles billevesees, la creation d'une plate-forme transactionnelle en ligne qui delivrerait gratuitement, et automatiquement, des articles pre-calibres a la gloire de le Net-Economy, allegerait grandement les charges d'exploitation des medias qui ouvrent leurs colonnes au prechi-precha HTML garant de dynamiques insertions publicitaires. Dans une seconde phase des efforts de rationalisation, secondes par une puissante campagne de marketing viral, devraient meme permettre la production diffusion automatisee en real-video d'un article unique en push e-mail a destination de l'ensemble des internautes francais connectes au reseau.

Le signataire de ce business-plan remercie les surfeurs qui ne manqueront pas de lui faciliter une rencontre avec les responsables de France Telecom qui devraient rapidement se montrer convaincus de la pertinence de la proposition.


l'auteur de cet article

Marc Laime, Journaliste (20 ans), Internaute (1 an).
Observateur dubitatif des merveilleux contes de fees de la Nouvelle Economie.
La reproduction de cette pochade est cordialement autorisee par son auteur.