idf.net  
   


Entretien avec Jean-Pierre Eskenazi (Netbooster)

http://www.netbooster.com/

CH: Bonjour. Avant tout, est-ce que vous pouvez vous presenter aux lecteurs ?

JPE:Je suis avant tout un autodidacte dont la passion est de creer des entreprises. J'ai effectue la plus grande partie de ma carriere dans le secteur de l'habillement.

J'ai tres tot entame une reflexion sur l'Internet en 1994. J'ai cree pour le compte d'une societe de communication et d'etudes de marche une cellule de developpement de sites Web en 1995. C'est dans le cadre de cette activite que je me suis interesse au referencement.

Losque j'ai pressenti que le marche etait assez mur pour comprendre cette demarche, j'ai alors cree NetBooster.

CH: Vous pouvez nous dire exactement ce qu'est NETBOOSTER et en quelques dates resumer le parcours de votre societe ?

JPE: NetBooster a ete cree en mars 1998, pour se positionner sur ce nouveau metier. Aujourd'hui le marche existe et se developpe tres rapidement, tant en France et en Europe ou nous occupons une place de pionnier et de leader avec plus de 200 sites operes, que dans le monde ou nous referencons deja de nombreux sites multilingues. Nous avons du reste recemment remporte le premier contrat mondial de referencement, pour une societe allemande, et nous venons de signer une alliance avec France Telecom pour referencer les sites marchands equipes de la solution telecommerce.

La particularite de cette entreprise : NetBooster est la premiere societe a avoir fait du referencement sa seule activite. Nous sommes connu en tant qu'expert sur ce domaine et nous ne faisons QUE du referencement par opposition a nos concurrents qui eux proposent du referencement parmi d'autres activites.

Par ailleurs, nous ne faisons que du "sur mersure" pour nos clients; nous nous differentions la fortement de nos homologues americains qui pratiquent essentiellement du referencement automatique, par robots logiciels.

CH: Justement, NETBOOSTER propose un referencement "haut de gamme", mais, qu'est-ce que c'est exactement le referencement ?

JPE: Le referencement consiste a faire en sorte que les sites dont nous nous occupons soient presents dans les bases de donnees des outils de recherche.

Pour NetBooster cela n'est pas suffisant. Notre objectif est d'etre present mais surtout d'etre positionne en tete de liste de resultats et particulierement en toute premiere page.

CH: Justement, au sujet de referencement, qu'est-ce qui fait la difference entre un referencement manuel a cote du referencement d'un logiciel ?

JPE: Seul le referencement sur-mesure, manuel permet d'obtenir un bon positionnement, car a l'encontre du referencement automatique qui ne peut pas etre tres precis, notre methodologie nous permet d'optimiser fortement les pages que nous soumettons a l'inscription des outils de recherche et de ce fait d'obtenir un positionnement remarquable.

CH: Votre referencement s'adresse plus particulierement aux entreprises. Tous les particuliers et PME desirant referencer leurs sites ne peuvent pas forcement faire appel a vos services. Quels conseils pouvez-vous leur donner pour optimiser leurs pages et effectuer un bon referencement ?

JPE: Nos prestations sont effectuees sur mesure en fonction du contenu du site dont nous avons a nous occuper, mais aussi en fonction de la cible sur laquelle l'entreprise souhaite obtenir de la visibilite.

Pour ce qui est des particuliers, en dehors du prix d'un prestataire, le probleme reside plus en terme de parametre d'hebergement car un site ou une page heberge par un fournisseur d'acces sur un nom de domaine communautaire aura plus de mal a etre reference que s'il est heberge sur une domaine qui lui est propre.

Pour les particuliers, d'excellents conseils sont disponibles dans mon livre.

CH: Mais, revenons aux outils de recherche. Quelle est la difference selon vous entre un moteur de recherche et un annuaire ?

JPE: Cette difference reside essentiellement en terme de contenu et de gestion.

Les annuaires sont geres par des documentalistes qui selectionnent le contenu de leur base, alors que les moteurs acceptent generalement tous les sites qui leur sont proposes.

De ce fait, a titre de comparaison, un annuaire comme Nomade comporte environ 80.000 sites web alors qu'un moteur de recherche comme AltaVista comporte plus de 150 millions de pages.

CH: Et que pensez-vous au sujet de ces moteurs qui commencent a inclure des annuaires dans leurs pages ?

JPE: L'une et l'autre sont compatibles et complementaires. Il n'est pas ininteressant de commencer une recherche sur un annuaire qui aura des resultats compact et proche de la pertinence et de la completer sur un moteur qui sera plus exhaustif.

CH: Avec la croissance du reseau Internet et du nombre de sites, les annuaires selectionnent de plus en plus les sites qu'ils rajoutent dans leur base et les moteurs optimisent de plus en plus leurs algorythmes.

Un particulier, une PME ne pourra pas forcement faire appel a des specialistes pour s'assurer un bon referencement... Est-ce donc la fin des homepages ??

JPE: Une page perso, si elle est riche en contenu, utile et bien concue sera toujours acceptee par les annuaires qui pourront toujours la considerer comme un moyen d'enrichir leur base de donnees et de rendre service a leurs visiteurs.

Par ailleurs les outils de recherche vont tendre vers une segmentation geographique ou sectorielle permettant a tout un chacun d'obtenir la visibilite correspondant a son activite et a sa cible. Cela est valable aussi bien pour les particuliers que pour les TPE.

CH: Quels sont les outils de recherche ou il est preferable de voir son site present au niveau francophone ?

JPE: Pour la francophonie avec une audience mondiale :

Yahoo! france - Nomade - Voila - Francite - Lokace - Ecila - AltaVista - HotBot - Lycos - Excite

CH: Il y a deux ans, l'idee d'un outil francophone comme Voila sur le reseau Internet mondial avec la place qu'il a aujourdhui etait impensable. Il y a un an, l'idee d'un annuaire comme Dmoz (AV, Lycos, Hotbot, ...) qui puisse faire de l'ombre a Yahoo etait inimaginable. Que nous reserve l'annee 2000 ?

JPE: Les moteurs de recherche vont tendre vers une exhaustivite et une meilleurs comprehension du langage naturel. Donc plus de contenu et des resultats plus pertinents.

CH: Justement, que pensez-vous de Dmoz ?

JPE: Le concept est bon et semble bien fonctionner.

CH: NETBOOSTER a organise la premiere table ronde des differents responsables des outils de recherche francophones. Cette reunion a ete un vrai succes et, malheureusement, un peu courte. Quel bilan en tirez vous ?

JPE: C'est la premiere fois que les dirigeants des grands outils de recherche etaient reunis. Je pense qu'ils ont apprecie cette opportunite et j'espere qu'ils accepteront de renouveler l'experience. En tout cas le public a ete totalement satisfait.

CH: Lors de cette table ronde, le fondateur d'ECILA a evoque l'idee de la mise en place d'une charte, d'une norme pour les outils de recherche. Qu'est-ce que vous en pensez ?

JPE: Je doute, aujourd'hui, qu'une norme pour les outils de recherche puisse facilement etre mise en place compte tenu du secteur hautement concurrentiel sur lequel nous nous trouvons.

Par contre un concensus sur la reconnaissance du metier de referenceur par les dirigeants des outils de recherche pourrait grandement faciliter la problematique de la distribution et de la recherche de l'information.

CH: Vous avez sorti, il y a quelques mois, votre livre sur le referencement. Pouvez-vous nous en dire plus dessus et nous preciser a quel public il s'adresse ?

JPE:Ce livre de vulgarisation pratique donne des conseils pour s'initier au referencement sur Internet. Il s'adresse surtout aux developpeurs de pages perso ou aux webmasters de tres petites entreprises dont le budget de developpement est limite.

CH: Merci beaucoup, Jean-Pierre Eskenazi, d'avoir trouve le temps de repondre a ces differentes questions.


l'auteur de cet article

Chris HEDE est, entre autres, le concepteur de l'annuaire des outils de recherche francophones ENFIN. Il s'est specialise plus particulierement dans le marketing en ligne, la promotion des sites Internet ainsi que la technologie des outils de recherche (moteurs et annuaires).

La Lettre - marketing & promotion - est un magazine electronique gratuit et en francais qui est devenu une reference incontestable dans le domaine du marketing et de la promotion.