idf.net  
   


Entretien avec Olivier Andrieu (Abondance) (avril 99)

CH: Bonjour, en premier, pouvez-vous vous presenter a tous les lecteurs qui ne vous connaissent pas ou peu ?

OA: Ingenieur Supelec, j'ai travaille huit ans dans le monde de la telematique (Minitel, Auditex) avant de m'interesser a l'Internet en 1993, lorsque je travaillais pour l'Adit http://www.adit.fr/. Je suis aujourd'hui consultant independant depuis 3 ans, specialise sur la recherche d'information, le referencement et la promotion de sites Web. Je suis egalement l'auteur de 6 livres sur l'Internet aux editions Eyrolles depuis 1994 et le responsable du site Abondance http://www.abondance.com/ qui traite des moteurs de recherche.

CH: Qu'est ce qui vous a amene a devenir un specialiste des moteurs / outils de recherche ? Apres tout, vous auriez pu devenir un specialiste de la vente en ligne, plutot !

OA: Les hasards de la vie, peut-etre. Mon interet pour les moteurs de recherche date de 1996, lorsque j'ai sorti mon premier livre sur le sujet, "Methodes et Outils de recherche sur l'Internet". En effet, je trouvais, lors de formations generales sur l'Internet que j'animais, que les internautes utilisaient de facon souvent trop approximative des outils comme Yahoo! ou AltaVista, souvent par meconnaissance des syntaxes de saisie et de la facon dont ces sites fonctionnaient. De fil en aiguille, j'ai ete mene a m'interesser au referencement sur ces outils, puis la passion est venue, car c'est un monde extraordinaire. Il est egalement, je pense, porteur de nombreuses idees et visions sur l'avenir de l'Internet : personnalisation des services (one-to-one), haut debit comme on le voit aujourd'hui avec Cyclone, le projet de Snap ou le rachat de Broadcast.com par Yahoo!. Suivre attentivement le monde des outils de recherche peut donner quelques indications sur l'Internet que nous utiliserons dans quelques mois.

CH: Votre connaissance du monde des outils de recherche m'amene a vous poser des questions sur ce milieu et vous demander votre avis sur differents points.

Quel est votre point de vue sur les "grands" moteurs francophones de recherche par rapport aux internationaux ? Font-ils le poids ? Et surtout, ont-ils un avenir ?

OA: Je viens juste de leur poser la question. J'attends leur reponse ;-) Mais il me semble que l'on va plutot vers un monde d'outils de recherche "thematiques", cibles sur des domaines precis : medecine, juridique, commerce electronique, etc. Le milieu des outils de recherche pourrait bientot se decliner comme les medecins : d'un cote les "generalistes" (Yahoo!, AltaVista), de l'autre, les "specialistes" sur un domaine precis. Meme la segmentation linguistique ne sera pas suffisante a moyenne echeance.

CH: Ils m'arrivent regulierement de lire des articles ou des acteurs du milieu Internet annoncent que l'avenir du moteur de recherche est compte. Comment reagissez-vous a ce genre d'affirmation ?

OA: Les chiffres sont effarants : un million de nouvelles pages Web par jour (selon le CEO d'Inktomi), Yahoo! international recoit plusieurs milliers de demandes d'inscriptions chaque jour, Yahoo! France plusieurs centaines, etc. A mon avis, les outils de recherche actuels vont etre rapidement limites par cette croissance encore exponentielle du Web mondial et francophone.

CH: Croyez-vous que tous les "moteurs" vont devoir a plus ou moins long terme se transformer en portail ? Mais d'ailleurs, quel est votre propre definition du terme "portail" sur Internet et quel est le meilleur exemple ?

OA: On aime bien definir des concepts sur le Web. Apres le "push", on a invente le "portail". On n'a en fait rien invente du tout. Le meilleur outil de push s'appelle l'e-mail, il existe depuis des dizaines d'annees, et les portails existent depuis tres longtemps egalement. Tout cela n'est pas tres important. En revanche, il semble capital de creer des sites qui permettent de personnaliser l'information pour l'internaute. Lorsqu'il lance son logiciel de navigation, il doit avoir son actualite (dans les domaines qui l'interessent), sa meteo, les nouveaux sites apparus sur le Web dans ses themes d'interet, etc.

La plupart des sites intitules "My ..." (My Yahoo!, My Netscape, My Excite...) s'en approchent fortement. Je persiste a dire qu'au niveau de la personnalisation de l'information d'actualite, il y a encore un grand manque pour la langue francaise.

CH: La publicite a travers les moteurs de recherche sous forme de bandeau, l'acceptez-vous ou utilisez-vous un logiciel pour vous en debarasser ?

OA: Non, je l'accepte. Si je regarde Canal Plus en clair, j'accepte la pub qui paye les emissions. Le procede est le meme sur le Web. La pub est un "mal necessaire" qui ne me derange pas. En revanche, je clique tres rarement sur un bandeau.

CH: Que pensez-vous des moteurs de recherche ou des annuaires qui acceptent de mettre certaines societes en avant dans leurs pages de resultats contre une certaine somme ? Quels autres moyens de revenu voyez-vous pour les moteurs ?

OA: Il existe peu de moteurs de recherche a pratiquer cela, a ma connaissance (seul GoTo le fait), malgre de nombreux bruits plus ou moins fondes. Les outils de recherche ont (auront ?) d'autres moyens de financer leur croissance : le referencement "rapide", le marketing direct, la personnalisation, les services, l'hebergement de sites. Regardez Yahoo! international : ils s'orientent vers de multiples directions pour que leur schema economique ne repose pas uniquement sur la publicite. Je pense que c'est judicieux.

CH: Maintenant, quelques petites questions plus specifiques...

Que pensez-vous des logiciels de referencement automatique ? N'est-ce pas un outil qui va, plus ou moins prochainement, mettre fin aux societes qui se sont specialisees dans ce metier, le referencement ?

Avez-vous plus particulierement un logiciel a conseille aux lecteurs ?

OA: J'ai teste a peu pres tous les logiciels de referencement automatique du marche (Submit Wolf, Submission Wizard, AddWeb, Net submitter Pro, etc.) et je suis categorique : ils conviennent tres bien a des personnes qui ne desirent pas passer beaucoup de temps ni depenser beaucoup d'argent au referencement de leur site. Il ne faut pas en attendre grand chose. Ni plus ni moins.

Il existe une seule solution pour effectuer un referencement efficace : traiter manuellement (en VERIFIANT obligatoirement les soumissions) les trente a quarante outils de recherche majeurs. Cela peut se faire directement par le webmaster du site ou en sous-traitant a une entreprise qui effectuera ce travail.

Ce traitement manuel correspondra a 95% des acces sur le site provenant des moteurs de recherche.

Les 5% restants pourront etre traites par des logiciels de referencement automatique. Leur role s'arrete la.

D'autre part, ces logiciels ne prennent pas en compte les outils de recherche "thematiques" dont je parlais ci-dessus. Donc, je pense que les referenceurs "pro" et "serieux" ont encore de bons jours devant eux.

CH: Quels sont les points principaux que les concepteurs de sites doivent connaitre afin d'optimiser leurs pages pour bien se referencer dans les moteurs ?

OA: Globalement : les titres, le premier paragraphe du texte visible, les balises Meta Description et Keywords, les titres en "gros" caracteres (balises H1 ou balise "Font Size"), URL de la page. Et surtout, pas de "spam" !

CH: Pour une societe francophone, quels sont les sites ou il faut absolument etre reference et pourquoi ?

OA: Voir : http:///www.abondance.com/outils/referencement.html ;-)

CH: Concernant vos livres et votre site.

Vous avez sorti plusieurs livres sur Internet et les moteurs de recherche. Pouvez-vous les presenter et preciser a quel public s'adresse ces livres ? Un autre livre est-il en projet a plus ou moins long terme ?

OA: "Methodes et outils de recherche sur l'Internet", remplace ensuite par "Trouver l'info sur l'Internet", est destine aux personnes qui effectuent des recherches sur le reseau : veilleurs, documentalistes, formateurs, etc.

"Creer du trafic sur son site Web" est plus oriente promotion de sites, et notamment referencement. Il s'adresse donc soit a l'homme de marketing, soit au Webmaster.

Tous les livres sont parus aux editions Eyrolles http://www.eyrolles.com/. Je travaille effectivement sur un nouveau livre. Il n'a rien a voir avec l'Internet et le sujet devrait vous surprendre. Mais chut... C'est encore secret !

CH: Dernierement, vous avez ouvert un site qui est rapidement devenu la reference francophone pour les outils de recherche. Combien de temps de preparation ce site vous a-t-il demande ? Qu'est ce qui a ete le plus dur a mettre en place ?

OA: Beaucoup de temps, surtout pour collecter l'information et realiser les pages. Puisque j'ai tout fait de A a Z (de plus, je programme directement en langage HTML, sans utiliser d'editeur plus ou moins "wysiwyg". D'ou mon slogan : "l'HTML ?, parce que je le veux bien" :-)).
Donc, quelques jours, nuits et week-ends, que l'on peux estimer a environ trois mois de travail. Le site me prend aujourd'hui une a deux heures par jour pour la maintenance.

CH: Sur votre site, vous developpez regulierement des dossiers speciaux... si ce n'est pas trop indiscret, quel va etre le prochain ?

OA: Des interviews de Hachette.net, Yahoo! France, Nomade, QuiQuoiOu pour les non-abonnes. Une formation a la recherche d'information "cles en mains" et une interface de referencement de site simple et efficace pour les abonnes au site, plus une recherche par mots cles sur un an d'archives des lettres professionnelles que propose le site. Et bien d'autres surprises encore.

CH: Si vous avez l'impression qu'il manque une question sur un sujet en particulier, pouvez-vous poser vous-meme la question et nous donner la reponse ?

OA:

Question : pourquoi travaillez-vous un dimanche de paques a 22 heures ?
Reponse : parce que je suis consultant indepandant ;-)

Serieusement, vous auriez pu me demander ce que je pense des gens qui proposent dans leur offre commerciale la GARANTIE du positionnement d'une page dans les dix meilleures positions des moteurs de recherche majeur pour certains mots cles tres generaux.

Et je vous aurais repondu que ces offres frisent l'arnaque, puisque toute personne un peu serieuse ayant etudie le probleme sait tres bien que c'est absolument impossible aujourd'hui. Je prepare egalement un papier sur le sujet sur Abondance, car on lit (et on entend) vraiment n'importe quoi la-dessus a l'heure actuelle, ce qui decredibilise, a mon avis, le metier de referenceur.

CH: Merci beaucoup d'avoir repondu a ce petit questionnaire pour La Lettre - marketing & promotion -.


l'auteur de cet article

Chris HEDE est le concepteur du site IDF.net et s'est specialise dans la promotion des sites Internet ainsi que les moteurs de recherche.
La Lettre - marketing & promotion - est un ezine gratuit en francais et bimensuel.