idf.net  
   


Entretien avec Serge Aumont (Francopholistes)

- En introduction -

CH: Bonjour. Pour commencer, pouvez-vous vous presenter a nos lecteurs et nous dire qui etes-vous et quel a ete votre parcours et ce qui vous a amene a travailler dans le milieu Internet ?

SA: Serge Aumont Ingenieur, activite reseaux universitaire depuis le milieu des annees 80.

CH: Pouvez-vous aussi nous presenter le CRU et Francopholiste. Mais, qu'est ce que le CRU, exactement ?

SA: "Comité Réseaux des Universités", une tres petite structure cree pour le lancement de Renater par le Ministere de la Recherche (les membres fondateurs de Renater avaient besoin d'equipe techniques en charge d'evaluer les choix du projet Renater puis de ces evolutions).

Le CRU a aussi des missions de conseils aupres des etablissements d'enseignement superieur.

CH: Pourquoi le CRU s'est lance dans l'initiative "Francopholistes" ?

SA: Au debut des annees 80, les universites utilisaient le reseau bitnet dont le service en pointe etait les listes de diffusion. Pour migrer de bitnet/nje vers tcp/ip, il fallait offrir un service de listes equivalent.

Le CRU a donc entame des developpements, puis il a propose un service d'hebergement de listes destinees aux seuls universites. L'annuaire des listes que nous hebergions est devenu progressivement "L'annuaire des listes Francophones".

CH: Combien de personnes, aujourdhui, travaillent sur cet annuaire ?

SA: 2 personnes (Olivier Salaun et moi), mais nous avons beaucoup d'autres taches.

CH: Combien de listes et de lettres recensez-vous et hebergez vous ?

SA: 1740 et en forte croissance.

CH: Aujourdhui, Francopholiste est tout simplement la reference francophone des listes et lettres de diffusion. Est-ce que lorsque vous avez commence ce projet vous vous doutiez de l'ampleur que ca prendrait alors ? Pour quelle raison, selon vous, Francopholiste est devenu cette reference ?

SA: Ce n'etait pas determine. Nous n'avons jamais eu une strategie de developpement de ce projet, mais nous avons essaye d'epouser les besoins des gens. Faute de service alternatif, c'est cet annuaire qui s'est impose.

CH: Quand est-ce qu'une regie publicitaire s'interessera a Francopholiste et surtout, quand est ce que Francopholiste acceptera de laisser une regie gerer l'affichage de bandeaux sur ses pages ?

SA: Ce n'est pas le metier des universites que de vendre de l'espace publicitaire (du moins temps que les universites ne sont pas privatisees :-) . Donc, pas de pub sur notre annuaire (malgre les sollicitations). En outre, nous accordons un tres grand soin apporte dans la protection contre le spam des adresses e-mail de ceux qui nous font confiance et referencent leur liste chez nous.

- Des conseils & avis -

CH: Quels conseils pouvez-vous donner a une personne ou une societe qui desire mettre en place une lettre ou liste de diffusion ?

SA: Il faut d'abord batir une ligne editorial, que la liste soit de la presse electronique ou qu'elle soit un forum. C'est le point le plus difficile. Il faut apres intaller un moteur de listes ou trouver un hebergeur (fouillez dans francopholistes pour cela).

CH: Mais, je crois qu'une question de base a ete oubliee... Comment faire la difference entre une lettre et une liste de diffusion ?

SA: Il faut differencier listes de discussion et listes de diffusion. Le mot diffusion fait reference a la technique employee, la notion englobe tout ce qui est distribue par mail sur la base d'un abonnement.

La liste de discussion est une liste de diffusion ou l'on discute. La lettre ou presse electronique est un journal diffuse avec la technologie liste de diffusion.

CH: Vous meme, vous devez etre abonne a de nombreuses lettres et listes... Quelles sont celles que vous preferez ? Pourquoi ?

SA: Je suis abonne a des listes professionelles, en trop grand nombre ce qui reflete helas la dispersion de mes taches. Je suis aussi abonne a deux bulletins d'information plus generales : internet-actu et stpresse.

- En conclusion -

CH: Quels sont les differents buts que vous vous etes fixes au CRU pour Francopholiste pour cette annee 1999 et, a plus long terme, 2000 ?

SA: Nous avons cree Francopholistes pour repondre a un besoin qui etait d'abord universitaire. C'est la raison pour laquelle Francopholistes propose non seulement la listes des listes francophones mais aussi un tas de document de reference sur la technique de listes de diffusion ainsi qu'un logiciel de gestion de listes de diffusion tres avance, cree par le CRU et l'Institut Pasteur : SYMPA (http://listes.cru.fr/sympa/).

Aujourd'hui, l'audience de Francopholistes depasse tres largement les universites et nous nous interrogeons sur la suite a donner a cette activite.

Un service comme Francopholistes a-t-il toujours sa place au CRU ? Ne devons nous pas ceder ce que nous avons cree a une societe d'edition Internet ? N'est-ce pas aussi une des missions des universites ?

CH: Une question surement indiscrete... Avez-vous deja eu des propositions de sites de "grandes" societes pour integrer Francopholiste dans leur portail ou communaute ?

SA: Oui quelques-unes.

CH: Je vous remercie sincerement pour vos reponses et votre franchise.


l'auteur de cet article

Chris HEDE est, entre autres, le concepteur de l'annuaire des outils de recherche francophones ENFIN. Il s'est specialise plus particulierement dans le marketing en ligne, la promotion des sites Internet ainsi que la technologie des outils de recherche (moteurs et annuaires).

La Lettre - marketing & promotion - est un magazine electronique gratuit et en francais qui est devenu une reference incontestable dans le domaine du marketing et de la promotion.